Jacques Lartigue est né à Courbevoie, en1894, dans une famille des plus fortunées de France. C'est à la mort de son père, en 1963, qu'il rajoutera son prénom au sien et deviendra Jacques Henri Lartigue. Il découvre la photographie très jeune avec l'appareil photo de son père. Mais c'est la peinture qui le passionne. Elève de Marcel Baschet à l'Académie Julian, il fera de la peinture son activité principale.
Son univers photographique est principalement celui de ses loisirs bourgeois, vacances mondaines et manifestations sportives. Il photographiera ainsi des célébrités : Roland Garros, Paulhan, Blériot, Santos-Dumont, Max Linder, Picasso, Fellini... et des présidents : JF kennedy et VG d'Estaing.. Il expérimentera diverses techniques et appareils : formats, couleur, stéréoscopie, cinéma...
De la saisie de l'instant à des prises plus posées ses photos traduisent une certaine spontanéité du moment.
C'est seulement à partir de 69 ans qu'il est reconnu pour son œuvre photographique, suite à la parution d'un portfolio dans Life et d'une exposition au Museum of Modern Art de New York.
Son œuvre décrit un monde à l'image de son regard : vivace, spontané, authentique.
En 1979, il donne toutes ses photos à l'État. Il meurt à Nice en 1986